Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 17/03/20

Apprentis comme tout autre salarié.-

Les 1.000 CFA du pays ont fermé leurs portes le 16 mars. Les 500.000 apprentis qui les fréquentent peuvent maintenir leur travail en entreprise, Muriel Pénicaud ayant invité les employeurs à ne pas s'en séparer, et les contrats de travail restant valides. Ils peuvent télétravailler et sont éligibles au dispositif d'indemnisation du chômage partiel. La sécurité de l'apprenti au travail peut être gérée par un autre salarié que le maître de stage si celui-ci est absent. A ce stade, les examens de fin d'année sont maintenus.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top