Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 03/04/20

Banques face aux particuliers.-

Déjà sollicitées par les "particuliers professionnels" (commerçants, artisans, microentrepreneurs, etc.), les banques anticipent une hausse des demandes de facilités de la part de la clientèle particulière, notamment sous l'effet de la perte de revenus liée au chômage partiel. Aucune disposition réglementaire n'est imposée aux banques sur le segment des particuliers (l'Etat considère que le chômage partiel suffit), mais les banques ont promis de la souplesse. Découverts autorisés, plafonds de virement, transferts entre comptes, aménagement des crédits comptent parmi les outils à disposition des banquiers sur ce segment de clientèle.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top