Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 25/03/20

Caution d'Etat des prêts bancaires.-

Bruno Le Maire a détaillé le 24 mars les modalités des garanties d'Etat sur les prêts bancaires de trésorerie (de 70 à 90% pour un budget global de 300 milliards d'euros). Jusqu'au 31 décembre, toute entreprise (exemplaire en matière de délais de paiement prévient Bruno Le Maire) peut demander un prêt représentant jusqu'à 3 mois de chiffre d'affaires, pour un remboursement pouvant durer 6 ans au maximum. Le coût du prêt sera celui du taux bancaire de chaque établissement (sans autre marge autorisée) additionné à celui de la garantie d'Etat (0,25%/an sous les 50 millions d'euros de CA et 0,50%/an au-delà). Aucun remboursement ne sera dû la première année, à l'issue de laquelle l'emprunteur décidera de rembourser tout d'un coup, ou sur 1, 2, 3, 4 ou 5 ans (durée qui jouera alors sur le taux). Le fait que ce soit Bpifrance qui gère le dispositif de garantie (sauf au-delà de 1,5 milliard de CA et 5.000 salariés où l'Etat garantira en direct) est pratique dans la mesure où la banque publique du secteur privé a également une expertise dans les prises de participation au capital, outil qui pourra éventuellement être utilisé pour maintenir en vie des entités qui ne pourraient pas rembourser les banques. Bpifrance va en outre mettre sur pied ces prochains jours deux fonds de 100 millions d'euros, un pour les PME, l'autre pour les start-up.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top