Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 03/03/20

Dons de congés à un collègue.-

Depuis une loi de 2014, il est possible de faire don -anonymement, sans contrepartie et avec accord de l'employeur- à un collègue dont l'enfant est gravement malade, handicapé ou accidenté, de ses RTT, jours de congé ou crédit de compte épargne temps. L'enfant doit avoir moins de 20 ans et nécessiter une présence soutenue ou des soins contraignants. Depuis 2018, le dispositif est étendu aux aidants d'un proche en perte d'autonomie. Le donneur doit garder pour lui un minimum de 24 jours annuels de congés, le bénéficiaire conserve sa rémunération et son ancienneté pendant son absence.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top