Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 04/03/20

Droit de retrait: au cas par cas.-

Face à l'épidémie de coronavirus, les cas de salariés invoquant le droit de retrait se multiplient. Défini sur la base d'un "motif raisonnable" suggérant qu'une situation de travail présente "un danger grave et imminent", et en l'absence de jurisprudence transposable sur une telle situation sanitaire, le droit de retrait se jauge au cas par cas, en fonction de la réalité de la situation de travail mais aussi de l'état de santé initial du salarié.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top