Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 13/03/20

Etude sur le lien banquier - élu local.-

En France, notamment dans les localités où un élu local se trouve potentiellement en difficulté pour se succéder à lui-même, existe un mécanisme d'échange tacite entre banquiers et élus locaux, selon une étude scientifique. Sur le mandat en cours, l'élu local bénéficie de prêts peu rentables pour la banque pour financer des projets visant à favoriser sa réélection, en échange de quoi la banque récupère auprès de la commune des marchés durant le mandat suivant. La pratique n'est pas illégale et les banques rappellent le faible intérêt qu'elles auraient à de tels montages, leur marge sur les marchés aux collectivités locales étant négligeable (1,1% en moyenne en 2018). Le segment représente néanmoins 13 milliards d'euros annuels en France et profite d'un taux défaut faible voire nul.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top