Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 27/03/20

Soutien au cas par cas pour les entités déjà malades.-

A moins de démontrer que leurs difficultés soient liées au coronavirus, les entreprises en sauvegarde, redressement ou liquidation ne peuvent bénéficier des mesures d'urgence de soutien aux entreprises décidées dans le cadre de Covid19. Le nombre de procédures collectives devrait progresser de 3.858 unités cette année selon Euler Hermes, portant l'encours à 55.200 entités (+8% annuels après 4 ans de recul). Administrateurs judiciaires et professionnels de la restructuration en appellent à la mise en place d'un régime dérogatoire dans la période actuelle, qui serait en cours de discussion avec l'Etat et l'Europe. L'argument de certaines banques que l'entreprise est sous mandat ad hoc ou en plan de continuation ne sont pas recevables, seuls les ratios financiers présentés par l'emprunteur doivent entrer en considération. Le comité interministériel de restructuration industrielle pourrait décider de porter de 100 millions à un milliard d'euros son fonds de développement économique et social, lequel pourrait traiter ces entreprises au cas par cas.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top