Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 20/03/20

Soutien minimum des assureurs.-

Face à la crise actuelle, la Fédération française de l'assurance s'engage à continuer de couvrir les risques stipulés par les contrats en cours, même en cas de retard de paiement sur le renouvellement de contrat. Une mesure de soutien à la trésorerie néanmoins réservée aux TPE, commerçants et artisans, professions libérales. Elle se refuse à couvrir les pertes d'exploitation, et refuse d'entendre parler de la création d'un régime d'alerte sanitaire, un sujet pour l'après-crise selon elle, l'épisode actuel n'étant en aucun moment pris en charge dans le régime actuel de catastrophe naturelle. Les différentes filières parlent de mesurette, le syndicat des indépendants demande la création d'une taxe exceptionnelle sur les compagnies d'assurance.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top