Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 04/03/20

Tassement des ruptures conventionnelles.-

Pour la 2e année de suite, la hausse du nombre de ruptures conventionnelles s'est tassée l'an dernier, à +1,5% annuels (soit 444.000 unités validées par l'administration), contre +3,9% en 2018 et +7,9% sur la période 2014-2017. Le taux de refus d'homologation par l'administration a progressé de +0,5 point, à 4% des demandes en moyenne. Le nombre de ruptures chez les employés s'affiche à -1,2% annuels, contre +9,3% chez les cadres, lesquels représentent 20% des ruptures et obtiennent en général 0,30 de salaire par année d'ancienneté (contre 0,25 soit le minimum légal pour les employés/ouvriers). La rupture conventionnelle représente 15% des fins de CDI, contre plus de 50% aux démissions.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top