Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 27/02/20

Télétravail et frais professionnels.-

Dans le cadre de salariés télétravailleurs, les frais informatiques/électriques/télécom peuvent être considérés soit en avantage en nature (soumis à charges sociales) ou en frais professionnels (non chargés). Sur le logement et le mobilier, la part de loyer exonérable se calcule comme la valeur locative brute proratisée à la surface accordée à la mission professionnelle. Une tolérance Urssaf existe permettant à l'employeur de rembourser les frais de télétravail sous forme d'allocation forfaitaire en franchise de charges, dans la limite de 10 euros par jour de télétravail par semaine.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

 

 

 

 

Nos mémos techniques

 

 

 

Top